Marie-Eve Chainey

Lisez l’une des histoires ci-dessous...

En photo ci-dessus : ,

Voici Marie-Eve Chainey,
Vivant avec une maladie rénale

« À un moment, j’étais au sommet du monde du sport, m’entraînant sur la scène internationale. Puis, la prochaine chose que j’ai sue, je devais subir régulièrement des traitements de dialyse parce que mes reins avaient cessé de fonctionner. Sans les avancées de la recherche qui ont été réalisées par la Fondation canadienne du rein, ma vie ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui. »
– Marie-Eve Chainey

Elle était une athlète de haut calibre en saut en hauteur lorsqu’une maladie rénale lui a presque coûté la vie. L’histoire de Marie-Eve Chainey a commencé quand elle avait 18 ans.

Elle avait quitté sa ville natale de Kapuskasing pour aller s’entraîner en Espagne dans le cadre d’un programme d’échange. Peu après son arrivée, Marie-Eve a commencé à prendre du poids et elle se faisait facilement des ecchymoses. Quelques mois plus tard, elle est devenue extrêmement étourdie en essayant de monter les escaliers. « Je suis allée à une clinique, où on m’a dit que mes reins avaient cessé de fonctionner. Une semaine, je participais aux championnats provinciaux, et puis voilà que j’étais aux soins intensifs et recevais des transfusions sanguines. »

Par la suite, la vie de Marie-Eve a complètement changé. Ne pouvant plus compétitionner, elle est rentrée chez elle… pour recevoir des traitements de dialyse trois fois par semaine à l’hôpital local.

Sa situation – et sa qualité de vie – s’est améliorée une fois qu’elle a pu se prévaloir de traitements d’hémodialyse nocturne à domicile. « Avoir cette option a totalement changé ma vie, dit-elle. J’ai pu retourner aux études et obtenir mon diplôme en sciences infirmières. Je suis retournée au sport, et en 2010, je me suis qualifiée pour les championnats nationaux en athlétisme » – une grande réussite, compte tenu du fait que Marie-Eve pouvait à peine se laver les cheveux ou se déplacer à une période de sa vie.

Pour Marie-Eve, tout cela n’aurait pas été possible sans les progrès réalisés par la Fondation canadienne du rein, l’un des 16 organismes de bienfaisance nationaux membres de PartenaireSanté, travaillant ensemble afin de transformer la santé des Canadiens. Grâce aux dons recueillis qui ont financé la recherche de meilleures options de traitement, Marie-Eve et d’autres comme elle jouissent d’une meilleure qualité de vie. « Je suis la preuve vivante que donner à PartenaireSanté fait la différence.

La Fondation canadienne du rein cherche à améliorer la santé des reins et la qualité de vie de toutes les personnes touchées par une maladie rénale. Elle réduit le fardeau des maladies rénales en finançant et en favorisant des recherches innovatrices, en offrant une formation et du soutien, et en faisant la promotion de la santé des reins, du don d’organes et de l’accès à des soins de qualité.

Découvrez ce que signifie de vivre avec Maladie du rein

Cliquez ici pour découvrir la réalité des personnes qui doivent composer avec l’une des maladies chroniques ou des affections graves contre lesquelles nous luttons.

Soutenez partenairesanté

Les dons versés à PartenaireSanté aident nos 16 grands organismes de bienfaisance dans domaine de la santé à réaliser des travaux de recherche essentiels, à élaborer des programmes de soutien et de sensibilisation et à trouver des traitements et des remèdes qui sauvent des vies.

Un don bimensuel à PartenaireSanté, dans le cadre de la Campagne de charité en milieu de travail du gouvernement du Canada (CCMTGC) ou d’une campagne de don des employés du secteur privé, peut faire une réelle différence au cours d’une année.

Depuis plus de 25 ans, PartenaireSanté et 16 organismes de bienfaisance du domaine de la santé, parmi les plus réputés au Canada, collaborent pour rendre les lieux de travail plus sains et améliorer la santé des collectivités – votre soutien nous aide à poursuivre notre mission. Nos partenaires comprennent les organismes suivants :